Entretien de personnalité, 5 conseils pour bien le préparer

Pour les oraux qui arrivent très bientôt, l'équipe d'Ecoles2commerce.com vous donne quelques conseils pour bien préparer l'entretien de personnalité. Il n'est jamais facile de réussir cette épreuve du premier coup. Cela demande réflexion, préparation et entraînement. Avant de démarrer, posez-vous les bonnes questions et lisez nos conseils ci-dessous ! Bonne chance à tous !

1. Se renseigner sur l’école

Cela paraît évident mais il est toujours bon de le rappeler : il faut vraiment se renseigner sur l’école ! Les plaquettes ne servent pas qu’à faire joli…

La première chose indispensable est de bien cerner la philosophie, les valeurs ainsi que les objectifs de l’école. Même si les programmes peuvent paraitre semblables, le discours est souvent différent en fonction des écoles.

Par exemple, EMLYON communique beaucoup sur l’entrepreneuriat. Audencia mise sur la culture alors que Grenoble EM parie sur le management de l’innovation. Il est donc important de bien comprendre la spécialité de l’école et les concepts liés avant de se présenter devant un jury d’entretien.

Ensuite, l’idée n’est pas d’apprendre par cœur tous les noms des Masters et MBA proposés par l’école. En revanche, il est bon de retenir le nom de 2 ou 3 parcours qui pourraient éventuellement vous intéresser (vous serez bien sûr capables d’expliquer pourquoi). Cela montre au jury que vous avez jeté un œil à la plaquette ou mieux visité le site internet de l’école.

Lors d’un entretien d’école de commerce, le jury tente aussi de vous imaginer dans l’école, de savoir comment vous allez vous y intégrer et vous y épanouir. Parler des associations est par exemple un bon moyen de montrer que vous souhaitez participer à la vie de l’école.

Notre conseil : N’hésitez surtout pas à parler avec les admisseurs et à visiter l’école durant votre séjour. Vous en apprendrez beaucoup sur les associations, les activités et les gros événements étudiants de l’école.

2. S’informer sur la ville et la région

On ne vous demande pas de connaître tous les maires de la ville depuis 1991. En revanche, il est toujours intéressant de se renseigner à l’avance sur l’histoire de la ville, ses spécialités culinaires, ses caractéristiques, ce qui fait son actualité du moment… Bien sûr, il faut également analyser le bassin professionnel qui entoure la ville. S’il y a des grands noms d’entreprises ou des grands domaines d’activités, le jury peut vous poser une question à ce sujet.  

Si les candidats n’habitent pas la région, le jury apprécie également que ceux-ci participent à la visite de ville, souvent organisée par l’équipe des admisseurs. Si vous faîtes cette visite avant l’entretien de personnalité, le jury vous demande souvent ce que vous en avez pensé. L’idée est de savoir si vous vous voyez bien vivre dans la ville pendant 1, 2 an voire plus.

Pas besoin d’en faire trop, l’honnêteté est de rigueur ! Le simple fait de dire que vous avez aimé la soirée passée dans un petit restaurant mais aussi la place Victor Hugo et la célèbre rue Antoine est suffisant. Si vous avez prévu de visiter la ville après votre entretien, n’hésitez surtout pas à le mentionner au jury. Ceci montre votre intérêt et votre curiosité pour la ville et sa région.

Notre conseil : Si possible, nous vous conseillons de passer au moins une nuit dans la ville. Cela vous permet de participer aux activités et aux visites des admisseurs, de cerner un peu mieux l’ambiance et surtout cela ne donne pas l’impression au jury que vous passez en « coup de vent ».

3. Préparer son introduction et sa conclusion

A chaque début d’entretien, il est très courant que le jury demande de vous présenter brièvement. Pas de panique ! Soyez naturels, commencez par le classique en revenant rapidement sur votre région d’origine, sur votre parcours, sur vos loisirs…

L’idée est de devancer les questions du jury. Vous pouvez par exemple commencer à aborder l’explication du  choix de l’école de commerce quand vous parlez de votre parcours. En fait, votre présentation doit être un point de départ pour engager la discussion.

Attention, nous ne conseillons pas d’apprendre par cœur un discours à répéter à chaque début d’un entretien de personnalité. En revanche, il est intéressant d’avoir 3-4 points en tête pour être concis et ne pas s’éparpiller.

De même, il est toujours bon de réfléchir à la façon de conclure son entretien. Nous vous conseillons cette vidéo Youtube qui explique comment bien conclure son entretien et les écueils à éviter : Trois conseils pour conclure en beauté son entretien

Notre conseil : N’hésitez-pas à vous entraîner et à vous perfectionner avec le conseil de votre famille, de vos amis ou de vos professeurs.

4. Ne pas s'inventer de projet professionnel

Beaucoup de candidats pensent qu’il est indispensable d’avoir un projet professionnel précis pour l’entretien. Ceci n’est pas vrai du tout. En sortant de terminale ou de classe préparatoire, le jury sait très bien que vous avez peu d’expérience professionnelle. S’inventer une passion pour la finance n’est donc pas une très bonne idée surtout lorsque vous n’avez jamais étudié la matière.

Cependant, si vous avez de bons arguments pour expliquer votre choix (rencontre et discussions avec des professionnels, échanges avec des membres de votre famille travaillant dans ce domaine…), vous pouvez expliquer votre projet pendant l’entretien tout en montrant que vous restez ouvert à d’autres opportunités.

Pour ceux qui sont dans le flou, encore une fois, il n’est pas grave de ne pas savoir concrètement ce que l’on veut faire plus tard. En revanche, il faut bien préparer la question « Pourquoi une école de commerce ? ». Beaucoup de candidats présentent les concours des écoles de commerce sans savoir vraiment les matières qu’on y étudie.

Dans ce cas, parlez avec des amis ou des connaissances qui sont déjà en école de commerce pour détecter les matières qui peuvent vous intéresser. Si vous avez mené des projets extra-scolaires, il ne faut pas hésiter aussi à les mettre en avant car le jury peut détecter en vous des capacités de management ou d’entrepreneuriat.

Si vous avez plutôt fait un BTS ou un DUT, l’entretien est l’occasion de revenir sur les différentes expériences professionnelles que vous avez déjà pu avoir. Qu’avez-vous pensé du monde de l’entreprise ? Qu’est-ce que vous avez appris ? Est-ce que ces stages vous ont donné envie de faire une école de commerce ? Préparez les réponses à ce type de questions avant de vous présenter devant le jury.

En conclusion, n’oubliez-pas de nuancer vos propos sur votre projet professionnel car vous ne savez pas comment vous allez évoluer dans les 3 années à venir.

Notre conseil : Vous pouvez aussi lire notre article Comment vous voyez-vous dans 10 ans ? afin de mieux comprendre ce qu’on attend de vous lorsque le jury pose cette question pendant l’entretien.

5. Travailler sa communication non verbale

La communication non verbale désigne tout mode de communication qui n’utilise pas les mots. Des gestes, des expressions du visage, des attitudes peuvent ainsi beaucoup influencer un échange entre deux personnes.

Il ne faut surtout pas négliger cette communication non verbale. Certains gestes parasites sont par exemple à éviter (gesticuler sur sa chaise…), d’autres sont recommandés (poignée de main ferme, regard fixe…).

L’idée est tout simplement d’adopter tout d’abord une attitude positive, d’être dynamique et de sourire. Il est également très important de montrer que vous avez confiance en vous en regardant par exemple le jury directement dans les yeux mais sans insister.

Nous vous invitons à visionner la vidéo ci-dessous pour en savoir plus sur la communication non verbale :

Notre conseil : Entraînez-vous en vous filmant ! Vous pouvez aussi lire un article plus complet sur le sujet : La communication non verbale à l'entretien

Pour poursuivre votre préparation à l'entretien, nous vous invitons à lire aussi les articles suivants :

Sébastien Lardez

AUTEUR : Sébastien Lardez

Fondateur d'Ecoles2commerce.com et diplômé de GEM. Je blogue sur le monde des grandes écoles de management et m'intéresse particulièrement au web, à l'innovation et au monde de l'entrepreneuriat.

Commentaires